En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Découvrez la galerie photos

Nos petits plus

  • Accès pour personne
  • à mobilité réduite
Accès facilité grâce au parking direct devant le cabinet

Témoignage...

"Patricia Benoit allie des techniques de sophrologie avec des outils d’hypnose afin de proposer un accompagnement qui répond aux besoins spécifiques des patients.
Il s’agit d’une méthode douce, dans le respect de l’écologie de l’individu, mais qui est également précise et propose des résultats concrets.
Cette thérapeute se forme de manière continue afin de pouvoir connaître les dernières découvertes en matière d’accompagnement et apporter les meilleures solutions pour le développement personnel de ses patients.
Elle travaille également avec des professionnels de la santé afin de pouvoir accompagner au mieux les patients qui lui sont confiés.
Elle propose un accueil plein de bienveillance, sans jugement et dans une confidentialité totale, un accompagnement pour des troubles divers, tels que les acouphènes, l’addiction au travail, l’anxiété, l’addiction au tabac, les problèmes de confiance en soi, la dépression saisonnière, le stress, les troubles du sommeil, etc.
Ainsi, il s’agit d’une thérapeute polyvalente qui peut intervenir face à des problèmes variés.
Un patient explique : « J'y allais pour une nervosité, un stress émotionnel très fort et en quelques séances, avec à la fois des exercices concrets à reproduire chez soi et des séances de visualisation, mes problématiques ont vraiment évolué vers un apaisement, jusqu'à disparition des symptômes dont je souffrais.
Depuis je garde ses exercices en tête et n'hésite jamais à m'en servir en cas de stress. Ça n'a rien de magique, ni de mystique et l'approche douce, posée et rationnelle de Madame Benoit m'a infiniment aidé, au point de la recommander à mon tour à nombre de mes amis, qui ont tous eu la même satisfaction que moi. »

Merci beaucoup à M.R. qui se reconnaîtra et qui se propose de publier cet article dans un quotidien de la région.